| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • Files spread between Dropbox, Google Drive, Gmail, Slack, and more? Dokkio, a new product from the PBworks team, integrates and organizes them for you. Try it for free today.

View
 

Cérémonie de partage entre le GSTS BAAL et l’école ND des Savoirs

Page history last edited by Michele 4 years, 10 months ago

Cérémonie de partage entre le GSTS BAAL et l’école N.D. Savoirs

 

Une cérémonie haute en couleur a réuni le GSTS BAAL et l’école N.D. Savoirs dans les locaux de cette dernière pour échanger sur l’initiative du PAQEAS et partager des ressources pédagogiques offertes par l’UNESCO.

 

Dans l’esprit d’échange initié par le GSTS BAAL, qui a gracieusement invité 5 écoles environnantes à venir profiter des opportunités du PAQEAS, et suite au réseau formé par les quatre écoles aujourd’hui associées au PAQEAS, la direction du GSTS BAAL ciblait deux objectifs majeurs avec cette cérémonie, à savoir :

 

  1.  rencontrer les directions (administratives et pédagogiques) de même que les enseignants des écoles associées, ici en l‘occurrence l’école N.D. SAVOIRS, afin de dialoguer autour du PAQEAS et de la meilleure manière de s’assurer qu’au-delà de la personne qui représente l’école, c’est toute sa communauté éducative qui se l’approprie afin d’impulser une dynamique nouvelle
  2. par ailleurs, dans l’esprit de partage qui caractérise l’approche du GSTS BAAL, celui-ci a tenu à partager avec les écoles associées des ressources auxquelles il a pu accéder grâce à la générosité de l’UNESCO, notamment la collection Bouba & Zaza, qui comprend un recueil d’histoires en français et en anglais, des manuels pédagogiques portant sur l’écriture, le calcul, la maîtrise du geste de l’écriture et le dessin) et enfin le guide pédagogique à l’intention des enseignants et parents, afin de tirer le maximum des ressources offertes.

 

Plusieurs temps forts ont marqué cette cérémonie à commencer par l’accueil for chaleureux de la délégation du GSTS BAAL par les élèves de la maternelle de N.D. Savoirs, qui ont entonné une chanson pour souhaiter la bienvenue à leurs hôtes.

 

Partie protocolaire

 

   

 

 

 

S’ensuivirent les remerciement de la représentante de l’école N.D. Savoirs au sein du réseau PAQEAS à l’endroit du GSTS BAAL aussi bien pour avoir pensé associer son école à l’innovation que constitue le PAQEAS mais aussi pour avoir bien voulu partager les ressources pédagogiques dont elle a pu bénéficier. Ceci est d’autant plus important et symbolique que les livres sont la source de savoir.

Ce fut au tour de Monsieur Cheikh Sène, formateur dans le cadre du PAQEAS de prendre la parole pour remercier toute la communauté de l’école N.D. Savoirs pour son accueil chaleureux. Le PAQEAS a initié une dynamique de développement professionnel continu des enseignants au sein du GSTS BAAL qui fait tache d’huile parmi les écoles y associées. Pour lui, la rencontre du jour est une manière de magnifier ce que représente la PAQEAS et le savoir en tant que tel, dont le résultat sera de former les futurs citoyens capables de diriger la cité, les foyers, l’école et les institutions, quelles qu’elles soient. Pour finir, il réitère son engagement constant, en sa qualité de personne ressource externe du PAQEAS, à accompagner tout le monde et toutes les initiatives avec tout le dynamisme dont il est capable.

Ce fut au tour du Déclarant responsable du PAQEAS, initiateur et porteur du projet, de prendre la parole. Il met l’accent sur l’échafaudage pédagogique mis en place pour encourager le transfert de compétences et par là l’appropriation locale des connaissances et ressources par des personnes ressources internes (PRI), dont le rôle sera, à leur tour, d’encadrer et former leurs collègues au changement de paradigme pédagogique et professionnel.

 

La philosophie du GSTS BAAL est en effet qu’aucune des 4 écoles formant le réseau et qu’aucune des 4 écoles associées ne soit dépendante ni des personnes ressources externes (PRE) ni l’une de l’autre pour former leurs enseignants et assurer leur développement professionnel continu.

 

A propos de ce qui réunit ici les deux parties, continue-t-il, le don de l’UNESCO a paru tellement important au staff du GSTS BAAL qu’il lui a semblé nécessaire de le partager avec les écoles associées au PAQEAS afin que chacune puisse profiter de cette opportunité.

 

Très rapidement, dans la suite de la mise en œuvre du programme, un espace sera créé pour  réunir les enseignants et/ou élèves des quatre (4) écoles afin que les enseignants du GSTS BAAL aident leurs collègues à exploiter le guide pédagogique Bouba & Zaza, pour lequel ils ont acquis une certaine expérience.

 

Sur ce, le rapport des activités de 2014 a été officiellement remis à la direction de l’école N.D. Savoirs et pour clôturer cette partie, les ouvrages de Bouba & Zaza ont été symboliquement remis aux élèves qui ont ensuite été libérés (jour de début de vacances) pour passer à la rencontre technique.

 

Rencontre technique entre la délégation du GSTS BAAL et les enseignants de l’école N.D. Savoirs

 

Cette rencontre a permis d’échanger sur les expérimentations et innovations en cours au sein du GSTS BAAL qui sont autant d’espaces de réinvestissement des acquis de l’atelier de formation des enseignants à la pédagogie active à l’aide de ressources éducationnelles libres (REL), essentiellement TESSA.

Deux initiatives ont été présentées, l’une par Monsieur Tidiane Bathily, enseignant de CE2 sur son initiative d’organiser un coin de lecture dans sa classe et l’autre par Monsieur Amadou dit Papa Diop, surveillant général et professeur d’anglais au Moyen secondaire, à savoir une sortie pédagogique des classes de 4è et 3è à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

 

 

Présentation de l’initiative « Coin de lecture » par Monsieur Tidiane Bathily

A l’aide de la fiche technique qu’il a élaborée pour documenter sa démarche, Monsieur Bathily a rapidement ébauché les raisons pour lesquelles lui est venue l’idée de créer dans sa classe un coin de lecture, notamment l’observation selon laquelle les élèves n’allant pas au même rythme, ceux qui finissaient plus tôt que d’autres en arrivaient à perturber leur camarades encore à la tâche.

D’où l’idée de les occuper avec des livres, revues, romans, etc. avec comme objectif de les inciter à la lecture active. Pour ce faire, il faut établir un coin dans la classe avec des tables-bancs pouvant accueillir cinq (5) élèves. En termes d’organisation, un responsable de l’espace est nommé à tour de rôle et les élèves définissent les critères ou modalités d’accès au coin.

En ternes de résultat, les élèves sont impatients de pouvoir accéder aux livres et se les arrachent même. Il leur arrive même très souvent de venir en classe un quart d’heure plus tôt pour découvrir les nouveaux livres du coin de lecture.

 

Ce n’est certes pas prévu au programme officiel continue-t-il mais l’atelier de formation à la pédagogie active de novembre 2014 a impulsé une dynamique qui a encouragé et conduit les enseignants à réfléchir à des démarches innovantes et des activités centrées sur l’élève. Il encourage tous à se lancer dans cette démarche et surtout à partager les expériences des uns et des autres afin de s’enrichir mutuellement pour changer les pratiques de classe. 

 

 

Présentation de la sortie pédagogique des collégiens à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) par Monsieur Amadou dit Papa Diop, Surveillant général et Prof d’anglais

La fiche technique élaborée pour cette activité a servi à faire le lien entre les objectifs du PAQEAS et ceux de la sortie pédagogique à l’UCAD durant laquelle les élèves ont pu visiter trois (3) laboratoires de la Faculté de Sciences et Technologie, à savoir : le laboratoire de physique, celui de chimie et celui de biotechnologie végétale. Par ailleurs cette sortie a été l’occasion pour les élèves de visiter la Bibliothèque universitaire (BU) de l’UCAD ainsi que son Jardin Botanique. Afin de rendre la présentation encore plus vivante, il a projeté des photos des élèves à l’œuvre, devant du matériel de mesure en électricité dans le laboratoire de physique, écoutant religieusement les explications quant à la fabrication de parfum à base de basilic et de détergent dans le laboratoire de chimie et découvrant les différents milieux de culture de plante.

 

Cette visite des trois laboratoires a été l’occasion, pour les élèves et leurs enseignants, de découvrir un vrai laboratoire, de suivre des démonstrations avec du matériel adéquat, de manipuler dans de vraies conditions et de faire des travaux pratiques, de découvrir et utiliser un microscope pour la première fois de leur vie, avec lequel ils ont pu examiner une préparation, etc. La visite de la BU a permis aux élèves d’entrer en contact avec le livre comme objet culturel et de se rendre compte de la richesse des productions scientifiques (toutes disciplines confondues, qu’elles soient exactes ou sociales et humaines). Le résultat en est l’enthousiasme naissant des élèves pour les matières scientifiques.

 

Aussi bien le feed-back des élèves, que des enseignants du GSTS BAAL qui les accompagnaient et enfin celui des enseignants-chercheurs de la FSTS-UCAD qui les ont reçus est extrêmement positif. A titre illustratif, au retour de la visite, le professeur de SVT s’est lancé dans l’utilisation des ressources numériques pour pallier l’absence de manuels afin de rendre son cours plus vivant et de maintenir l’enthousiasme des élèves pour la science. De plus, les retombées positives se sont par ailleurs fait sentir au niveau des résultats des élèves, comme en attestent leurs résultats aux compositions qui viennent juste de se terminer.

 

En effet renchérit Monsieur Anne, Déclarant responsable du GSTS BAAL, ceci était exactement le but recherché :

  •  Donner aux élèves une expérience positive de l’enseignement apprentissage des sciences pour leur enlever la peur de ces disciplines, avec pour complément le fait de
  •  L’objectif global étant de les inciter à AIMER la science

Il finit par une recommandation  forte: tous, dans les quatre (4) écoles doivent s’épauler mutuellement et faire partie de la dynamique. Nous sommes tous disponibles, à savoir toute la communauté éducative du GSTS BAAL, pour vous accompagner dans ce sens.

 

Réaction de Monsieur Jean Diombaty, Déclarant responsable de l’école N.D. Savoirs

Au nom de l’école, il remercie chaleureusement le Doyen Anne pour l’honneur accordé à son établissement.

Etant donné que les jeunes s‘intéressent de moins en moins à la science, il ne peut que féliciter le GSTS BAAL d’essayer de les y amener. Ils sont totalement satisfaits de ce qu’ils découvrent mais pas rassasiés car ils auraient aimé en entendre encore davantage. De son point de vue, le coin de lecture est une grande innovation dont ils vont s’approprier.

 

Pour finir, Monsieur Cheikh Sène, formateur et personne ressource externe du PAQEAS magnifie l’esprit de partage tout à fait inhabituel du GSTS BAAL avant d’exhorter tous au partage, au dynamisme et à la créativité.

 

Membres de la délégation du GSTS BAAL

  •  Monsieur Mamadou Saïdou Anne, Déclarant responsable
  •  Monsieur Ibrahima Ndong, Directeur de l’Elémentaire
  •  Monsieur Albert Sadio, Directeur Administratif et Financier
  •  Monsieur Amadou dit Papa Diop, Général & Prof d’anglais
  •  Monsieur Tidiane Bathily, enseignant CE2
  •  Monsieur Abdoulaye Sy, Surveillant & Prof de français
  •  Madame Houraye Mamadou Anne, Coordonnatrice SQT/PAQEAS
  •  Monsieur Cheikh Sène, Planificateur à l’IEF des Parcelles Assainies, formateur et personne ressource externe du PAQEAS

 

Si vous désirez télécharger une copie de cet article, cliquez ici : Cérémonie à N.D. des Savoirs

 

Retour à la page Flash d'information

 

 

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.