| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • Files spread between Dropbox, Google Drive, Gmail, Slack, and more? Dokkio, a new product from the PBworks team, integrates and organizes them for you. Try it for free today.

View
 

Journée mondiale du conte

Page history last edited by sylayesy@hotmail.com 3 years, 10 months ago

 

Le GSTS BAAL continue avec ses activités ludiques, instructives et éducatives : le conte à l’école ou quand le GSTS BAAL célèbre la journée mondiale du conte.

Il faut dire que le conte en tant que genre littéraire universel se retrouve dans toutes les cultures du monde et en Afrique plus particulièrement où comme le disait L.S.SENGHOR « toute fable voire tout conte est l’expression imagée d’une vérité morale à la fois connaissance du monde et leçon de vie sociale »

Aussi, la célébration de la journée mondiale du conte aura été un prétexte pour réaliser cette activité tant réclamée par les apprenants.

En effet, le 20 janvier déjà, une première après-midi de contes avait été organisée pour les élèves du primaire ; qui en redemandaient depuis.

D’ailleurs, un indicateur incontestable de la réussite de cette première après-midi de contes aura été le fait que les élèves du secondaire « se sont invités »à cette deuxième session, arguant que « les bonnes choses ne devaient pas être réservées aux seuls élèves du primaire ». Message entendu, chers élèves ! Vos petits frères et sœurs vous réserveront toujours une place de choix à leurs côtés.

Un second indicateur indéniable de la réussite de cette première après-midi de contes aura été le fait que les parents sont venus nombreux assister à cette seconde session, ce pour quoi, tous, élèves, enseignants et direction du GSTS BAAL, les remercie vivement.

Il est en effet heureux de voir de plus en plus de parents participer aux animations pédagogiques qu’organise l’Ecole en faveur de leurs enfants. Ceci est d’autant plus important qu’aux yeux du GSTS BAAL, les parents constituent un maillon essentiel de ce qu’il appelle « la communauté éducative ». Ils sont d’ailleurs nombreux à témoigner de l’engouement de leurs enfants pour le conte depuis lors. En effet, depuis la session de janvier, ils ne cessent d’en raconter à la maison et de chanter les chansons qui accompagnaient les contes qu’ils ont entendus ce jour -là.

Un résultat pareil ne fait que conforter le GSTS BAAL dans son intention de s’engager dans un programme de didactisation des techniques du conte afin que les enseignants puissent rendre leurs enseignements encore plus vivants et intéressants pour leurs élèves.

L’aspect pédagogique du conte a été bien appréhendé par le GSTS BAAL. Il est certain que le conte est une activité qui cultive la concentration, l’attention, le sens de l’écoute dont l’enseignant a besoin. L’apprentissage du chant y est noté car la plupart des contes incluent ou des chants ou des danses, ce qui va de pair avec la discipline pédagogique « art scénique ».

Au-delà de l’objectif pédagogique évident d’une telle démarche, il y a aussi l’ambition de l’Ecole de remettre ce genre littéraire au goût du jour et d’utiliser ce médium pour inculquer aux enfants qui lui sont confiés des valeurs éducatives africaines. En effet, le conte, en tant que récit de tradition orale transmettant une leçon de sagesse ou expliquant un phénomène naturel, une particularité animale ou végétale de façon imagée, produit chez l’enfant un effet bénéfique dans sa formation sociale et scolaire

D’ailleurs, les leçons de morale tirées à la fin des contes intègrent la discipline pédagogique « vivre ensemble ». En somme, le conte rend gai et fait passer des messages éducatifs et instructifs qui marquent l’enfant, ce qui devrait contribuer à fortifier en eux une identité africaine sereine, ancrée dans son terroir afin de mieux s’ouvrir aux autres.

Ce 23 mars2016 donc, le docteur Massamba GUEYE et les conteurs Matar DIOUF etLamane MBAYE, accompagnés de Baboulaye SISSOKO à la Kora et Boydo DIAGNE au khalam, ont enchanté parents, enseignants et élèves par des prestations de haute facture.

Ils ont d’ailleurs promis de revenir à l’école pour consolider les acquis et réaliser d’autres sessions (ateliers de formation pour les enseignants et de création pour les apprenants, veillée nocturne, etc.)

Rendez-vous est donc pris !

Que ne ferait donc le GSTS BAAL pour donner à ses élèves des connaissances et pour leur inculquer des valeurs qui entrent dans la formation en tant que citoyen modèle de demain : crédo de notre établissement 

       
        

 

 

 

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.